Marseille, capitale européenne de la culture 2013

 

Bien que jusqu’alors la culture n’ait pas été l’une des préoccupations majeure de la municipalité, c’est Marseille, deuxième ville de France, a été choisie comme capitale européenne de la culture 2013.

Marseille compte actuellement 800 000 habitants dans une aire métropolitaine de plus de 2 millions de personnes. Ce territoire, situé au croisement de l’arc latin et du couloir rhodanien, constitue un point de passage stratégique à la fois vers l’autre rive de la Méditerranée et le nord occidental de l’Europe. Il est de plus en plus fortement identifié en tant que plateforme internationale d’échange et de recherche.

Le directeur de Marseille 2013 est Bernard Latarjet, ancien conseiller de Jack Lang et François Mitterrand, ancien président de la Cité des Sciences et de l’Industrie à La Villette. 

Sir Robert Scott, président du jury, précise que la décision a été prise « à l’unanimité. La candidature de Marseille présentait un équilibre particulièrement réussi entre qualité culturelle, engagement politique et soutien économique. Si les engagements financiers de l’État en termes d’aménagements structurels sont tenus, ce sera une réussite. » 

Pour Dro Kilndjian, le fondateur du festival Marsatac, cité par le quotidien régional La Provence: Marseille est une ville culturellement pauvre, malgré un tissu d’acteurs riche et motivé. « La candidature aussi était basée sur ça: il faut nous remettre à niveau. » En effet Marseille est un vivier artistique très fort qui a un impératif besoin d’infrastructures et de lieux d’expression, c’est surtout un creuset d’expressions plurielles venues de toutes les rives de la Méditerranée qui rend cette ville atypique et riche de sa diversité.

Pour Bernard Latarjet : « Une des raisons du succès, c’est que Marseille se trouve sur la ligne de front de ce que sera l’Europe à l’avenir . » 

On remarque dans les projets retenus, une grande exposition sur le thème « Sexes, genres et minorités », qui fera appel à des artistes et des philosophes. Il sera intéressant de voir comment sera reçue cette exposition, malgré les 6000 participants à la dernière marche gay, tout n’est pas rose pour les homosexuels dans une ville où le machisme est très fortement ancré dans les moeurs.

Mais belle année 2013 Marseille !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :